L’innovation reste un levier de recrutement pour les marques

Développer de la valeur, recruter, fidéliser, durer... pas toujours évident pour une marque de relever ces enjeux lors du lancement d’une innovation. Au point parfois de faire un flop au bout de 6 mois. Comment faire pour que la mayonnaise prenne auprès des principaux intéressés, les consommateurs ?*

Pour une marque, une innovation induit toujours d’importants enjeux tant en termes de notoriété, de stratégie que de business (rentabilité, pérennité de l’investissement…). Mais parfois son lancement est sans lendemain, puisque selon Breakthrough Innovation Report**, 56% des innovations produits disparaissent 6 mois seulement après leur mise en rayon. Comment et pourquoi la mayonnaise peut ou ne pas prendre ? Ipsos et Catalina ont mené l’enquête pour décrypter le comportement des consommateurs et l’adoption des innovations par les foyers français pour mieux déterminer les paramètres sources de réussite. 71% des consommateurs déclarent découvrir une innovation en magasin, via les mises en rayon ou les prospectus et 54% à la télévision. Presque 10% des consommateurs disent découvrir les innovations via internet.

« Ce qui est important pour le succès d’une innovation, c’est la cohérence des messages et de la stratégie marketing entre l’ensemble des touchpoints : le pack en magasin, la communication mass media, les actions de communication digitale… »

Mathilde Guinaudeau, Directrice Innovation Ipsos Marketing (France)


Autre enseignement de taille, l’aura et la force de la marque ne suffisent pas pour attirer les consommateurs vers un nouveau produit... puisque 40% des acheteurs d’une innovation n’achetaient pas la marque auparavant. 

Démontrant ainsi que si l’innovation est un levier de recrutement considérable pour la marque, cibler les bons profils à l’innovation reste la meilleure solution pour partir à la conquête de nouveaux clients, au-delà du cercle des adeptes de la marque. Enfin, un démarrage réussi ne suffit pas pour garantir la pérennité du produit en linéaire : il est indispensable d’installer l’innovation dans les habitudes d’achat des shoppers sur le long terme puisque seuls 9% des essayeurs ré-achètent 3 fois une innovation 1 an après son lancement. 

Fiche technique : terrain réalisé auprès de 1000 personnes, échantillon représentatif des shoppers français en termes de sexe, âge, CSP et géographie. Analyse des données sur la base d’innovations lancées entre février et octobre 2014. 

(*) Source : reprise de l'article de Florence Berthier publié sur Influencia.net avec quelques modifications dans le texte
(**) Rapport Nielsen publié en 2015

Mathilde Guinaudeau

Directrice innovation, Ipsos Marketing Quanti

Mathilde Guinaudeau

Directrice innovation, Ipsos Marketing Quanti

Marion-Anne Cattaneo

Directrice Générale, Ipsos Marketing Quanti

Commentez cet article :

Identifiez-vous et inscrivez-vous rapidement et gratuite pour commenter cet article

A la une en ce moment :