Intentions de vote Présidentielle 2012: François Hollande toujours en tête

Intentions de vote Présidentielle 2012: François Hollande toujours en tête

17 janv. 2012 - 

A cent jours du scrutin, François Hollande est toujours en tête dans les intentions de vote à l’élection présidentielle, au premier et au second tour, selon le dernier sondage Ipsos/Logica Business Consulting. L'élection intéresse beaucoup les Français, même si le début de campagne les laisse circonspects. Quant à la perte du triple A, l'opinion est préoccupée mais ne cède pas à la panique.


Voir l'analyse vidéo de Brice Teinturier

A cent jours du scrutin, François Hollande est toujours en tête dans les intentions de vote à l’élection présidentielle, au premier et au second tour.

  • Au premier tour, les intentions de vote pour les deux favoris reculent par rapport à début décembre. Avec 29% (-3 points), François Hollande conserve de l’avance sur Nicolas Sarkozy (23%, -2,5 points) mais l’écart entre les deux candidats n’a jamais été aussi faible (6 points contre 6,5 en décembre et 11 en novembre).
  • François Bayrou progresse fortement dans cette vague. Il gagne 7 points d’intentions de vote, à 14%. L’annonce de sa candidature a mobilisé ses soutiens. Il obtient désormais 77% des intentions de vote auprès des personnes qui ont voté pour lui en 2007 (au lieu de seulement 54% en décembre).
  • Eva Joly passe en dessous de la barre des 5%. Avec 3% d’intentions de vote, elle perd 3 points par rapport à décembre.
  • Marine Le Pen reste à un niveau comparable à celui du mois dernier avec 18% d’intentions de vote au premier tour (+1 après -2 en décembre). Elle n’est pas à ce stade en mesure de se qualifier pour le second tour : 5 points la séparent de Nicolas Sarkozy.
  • Dans l’hypothèse d’un second tour opposant François Hollande à Nicolas Sarkozy, le candidat socialiste conserve l’avantage. Il l’emporterait avec 59% des suffrages, contre 41% au président sortant. Si l’avance de François Hollande au second tour est confortable, elle se réduit depuis fin octobre où il obtenait 62% des suffrages, contre 38% à Nicolas Sarkozy. Le candidat du PS bénéficie de bons reports de voix de Jean-Luc Mélenchon (76% lui donnent leur suffrage), d’Eva Joly (65%) et de François Bayrou (46%, contre 32% à Nicolas Sarkozy).

Une élection qui intéresse les Français, même si le début de campagne les laisse circonspects

  • Une large majorité des Français (84%) se déclare intéressée par l’élection présidentielle, dont près de la moitié (43%) « très intéressée », alors que 16% ne s’y intéressent pas. La campagne ne leur semble toutefois pas à la hauteur de leur intérêt pour le scrutin. Pour 77%, la campagne est plutôt pauvre en propositions. 71% estiment par ailleurs que ces propositions sont irréalistes.
  • Les jugements sont également sévères sur le ton employé par les candidats : 84% des Français les jugent plutôt agressifs les uns envers les autres, contre 14% qui les trouvent respectueux. Pour une majorité relative d’entre eux (38%), les propos agressifs viennent autant de la droite que de la gauche, 24% pensent qu’ils viennent avant tout de la gauche et 30% qu’ils viennent avant tout de la droite. Sympathisants du PS et de l’UMP se rejettent la faute : 53% des sympathisants du PS estiment que les propos agressifs viennent de la droite alors que 54% des sympathisants de l’UMP pointent la responsabilité de la gauche.

Quelques heures après la dégradation de la note de la France (perte du triple A), l’opinion est préoccupée mais ne cède pas à la panique.

  • 52% des Français estiment que cet événement aura de graves conséquences pour l’économie française mais 9% seulement pronostiquent des conséquences « très graves ».
  • Les conséquences seront également importantes sur le débat politique en France, même s’il est trop tôt pour dire si la perte du triple A pénalisera le candidat sortant et si elle profitera à l’un de ses challengers.

Vincent Dusseaux
Directeur d’Etudes Ipsos Public Affairs
vincent.dusseaux@ipsos.com



Documents associés

Rapport Baromètre Intention de vote Vague8 Télécharger le document