Présidoscopie – vague 5 : le tassement des intentions de vote François Bayrou

Présidoscopie – vague 5 : le tassement des intentions de vote François Bayrou

29 févr. 2012 - 

La dynamique électorale qui a permis à François Bayrou de passer de 5,5% d'intentions de vote fin octobre à 14% mi-janvier s'est arrêtée. Retombé à 11% mi-février, le candidat centriste a perdu un certain nombre d'électeurs qui lui préfèrent aujourd'hui Nicolas Sarkozy ou François Hollande. Leurs motivations sont décryptées dans la cinquième vague du baromètre quali / quanti Présidoscopie réalisé par Ipsos/Logica Business Consulting pour Le Monde, le Cevipof, la Fondapol et la Fondation Jean jaurès.


Rem : en raison du délai nécessaire à la réalisation des entretiens quali, cette enquête n'intègre pas les résultats de la toute dernière mesure d'intentions de vote Ipsos/Logica Business Consulting publiée le 28 février.

Christelle Craplet
Directrice de Clientèle Ipsos Public Affairs
christelle.craplet@ipsos.com

Brice Teinturier
Directeur Général Délégué,
brice.teinturier@ipsos.com

Amandine Lama
Directrice d’Etudes Ipsos Public Affairs
amandine.lama@ipsos.com



Documents associés

Présidoscopie : Vague 5 Télécharger le document

Derniers articles

Toutes les actualités