L’industrie française : un secteur jugé performant, doté d’une bonne image auprès du grand public

L’industrie française : un secteur jugé performant, doté d’une bonne image auprès du grand public

12 avr. 2011 - 

L'enquête réalisée par Ipsos pour le Ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie confirme l'image très positive de l'industrie dans l'opinion. Près de 90% des Français considèrent que l'Etat doit intervenir pour soutenir le secteur.


Une image très positive de l’industrie

L’industrie apparaît comme un domaine essentiel pour la majorité des Français : 84% d’entre eux estiment que son rôle dans l’économie française est important. 43% pensent même qu’il est « très important », ce qui renforce l’idée d’un secteur stratégique. La France est d’ailleurs perçue comme une puissance industrielle par 71% des personnes interrogées. Une large majorité des Français (75%) considère ainsi que l’industrie française a encore un avenir. L’optimisme est présent dans l’ensemble des catégories socioprofessionnelles mais est un peu moins fort chez les ouvriers (72% contre 80% des cadres). Dans un contexte de difficile sortie de crise économique, l’industrie apparaît dès lors pour une très large majorité comme un domaine dans lequel l’Etat doit intervenir (pour 89%).

Des métiers qui bénéficient d’une bonne image

Les métiers de l’industrie (automobile, aéronautique, mécanique, chimie, métallurgie, plasturgie, ameublement…) profitent de la bonne image du secteur. 88% des Français ont une bonne image globale de ces métiers, 23% une « très bonne » image. Les métiers de l’industrie sont perçus comme pouvant être « exercés par des hommes comme par des femmes » (à 89%), « innovants » (à 83%) et, dans une moindre mesure mais toujours pour une forte majorité des Français, « intéressants et épanouissants » (à 72%). Ils semblent également offrir « des débouchés pour les jeunes » (à 67%).

Une demande d’information

49% des Français souhaiteraient avoir plus d’information sur les métiers de l’industrie (contre 51% qui ne le souhaitent pas). Les 18-24 ans sont un peu en retrait sur cet indicateur : 44% souhaiteraient davantage d’information sur les métiers de l’industrie, contre 56%. Les attentes portent en priorité sur les formations et les diplômes préparant aux métiers de l’industrie (54% de citations au total), les informations concernant les nouvelles technologies développées par l’industrie (48%) et le nom des entreprises du secteur qui recrutent le plus (38%). La hiérarchie des attentes est un peu différente pour les 18-24 ans qui placent en tête les nouvelles technologies (52% de citations) suivies du nom des entreprises qui recrutent (46%) et des formations (38% en 3ème position).

L'enquête sur le site du ministère du Minefi

Fiche technique
Sondage effectué pour : Le ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie
Echantillon : 958 personnes, constituant un échantillon national représentatif de
la population française âgée de 18 ans et plus.
Date du terrain : Du 18 au 19 mars 2011.
Méthode : Echantillon représentatif de la population française interrogé par
téléphone.
Méthode des quotas : sexe, âge, profession du chef de famille,
catégorie d’agglomération et région.

Sondage effectué pour : Le ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie.
Echantillon : 958 personnes, constituant un échantillon national représentatif dela population française âgée de 18 ans et plus.
Date du terrain : Du 18 au 19 mars 2011.

Méthode : Echantillon représentatif de la population française interrogé partéléphone.Méthode des quotas : sexe, âge, profession du chef de famille,catégorie d’agglomération et région.



Vincent Dusseaux
Directeur d’Etudes Ipsos Public Affairs
vincent.dusseaux@ipsos.com



Documents associés

Semaine de l'industrie : Les Français et l’industrie Télécharger le document