Réseaux sociaux : Les Français moins accros que le reste du monde ?

14 oct. 2013 - 

Quatre habitants sur dix (42%) des 24 pays* interrogés affirment que les réseaux sociaux sont importants pour eux ; Un chiffre qui grimpe à 50% pour les jeunes de moins de 35 ans. Ces données sont le résultat du nouveau sondage effectué sur 18 002 répondants en ligne conduit par Ipsos OTX.


Sur une échelle de 5 points, où le 5 signifie « très important » et le 1 « pas du tout important », 2 personnes sur 10 (18%) évaluent les réseaux sociaux à 5 ; 2 sur 10 (23%) à 4 ; 1 sur 3 sont neutres avec un score de 3; et 13% donnent chacun la note de 2 et de 1.

Reseaux Sociaux : les Français moins accros que le reste du monde?

C’est surtout grâce aux critères démographiques qu’il est possible de mieux comprendre ces chiffres, particulièrement avec l’âge. En agrégeant les données à l’échelle des 24 pays, l’âge devient ainsi le critère le plus saillant pour juger de l’importance des réseaux sociaux. En effet, la moitié (50%) des personnes de moins de 35 ans leur attribue une note de 5 ou 4 (contre 38% pour la génération 35 – 49 ans et 30% pour la génération 50 – 64 ans). Les femmes (46%) attribuent également des notes plus élevées que les hommes (37%).

Les Français : les moins accros aux réseaux sociaux du monde.

Si 42% des sondés à l’échelle mondiale citent les réseaux sociaux comme une priorité, les Français ne semblent pas partager cet intérêt commun, en effet, pour 47% d’entre eux les réseaux sociaux ne sont pas importants. Le faible attrait pour les réseaux sociaux, nouvelle exception culturelle française ? 

 

World-Map-Francais moins accros que le reste du monde?
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

*(Turquie, Brésil, Indonésie, Chine, Inde, Arabie Saoudite, Mexique, Afrique du Sud, l’Argentine, la Russie, l’Espagne, la Pologne, la Hongrie, la Suède, l’Allemagne, la Grande Bretagne, Etats-Unis, Australie, Italie , Belgique, Canada, Corée du Sud, Japon France.)