INTERNET > Comment l’e-publicité est-elle perçue ?

INTERNET > Comment l’e-publicité est-elle perçue ?

24 févr. 2012 - 

Dans un contexte favorable à la communication digitale, la réceptivité des Internautes à l’e-publicité est d’actualité. Alors que les campagnes web bénéficient d’un double effet d’intensification et de diversification, comment les principaux intéressés se positionnent-ils face à elles ?


Ipsos MediaCT répond dans la dernière édition de l’étude Profiling, publiée cette semaine. Une analyse typologique permet d’identifier 4 types d’Internautes selon leur perception de la publicité en ligne. Les « réceptifs » (un quart des Internautes) se caractérisent par leur affinité marquée avec ce type de communication, qu’il juge innovante (69%) et dont ils apprécient le format vidéo. Un groupe à forte valeur pour les annonceurs : utilisateurs très actifs du web, quel que soit le support (53% de mobinautes), ils sont 59% à cliquer sur des e-pubs (30 derniers jours). Autre groupe de partisans, les « participatifs » apprécient avant tout l’interaction de la publicité digitale, et les possibilités d’échange avec les marques et produits. Plus mitigé, un groupe de jeunes internautes (moins de 35 ans), très actifs eux aussi, prisent des formats plus subtils : les « alternatifs » (27% des internautes) sont les premiers adeptes du brand content et des contenus éditoriaux proposés par les marques. In fine, 39% des internautes se déclarent toujours réfractaires à la publicité web : ces « subversifs », plus âgés et occasionnels, sont malgré tout 28% à cliquer sur des bannières ! L’étude Profiling permet de qualifier le profil de plus de 200 sites web et d’identifier les grandes tendances du web en France. Les résultats de l’édition 2011-2012 sont disponibles : n’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.

Tiphaine Legorju
Directrice de Clientèle, Ipsos MediaCT
tiphaine.legorju@ipsos.com