Le bilan du marché du Livre 2010 : une année pleine de surprises

Le bilan du marché du Livre 2010 : une année pleine de surprises

24 janv. 2011 - 

En terme de vente de livres, l'année 2010 restera marquée par l'extraordinaire succès des conseils minceur de Pierre Dukan (près de 2 millions d'ouvrages vendus selon les mesures Ipsos/Livres Hebdo). A noter aussi le succès d'Indignez-vous, de Stéphane Hessel, dont les ventes se sont envolées en fin d'année pour terminer 2ème meilleure vente.


Marché du livre en 2010 : 268 millions d’ouvrages vendus neufs pour un chiffre d’affaires de 2,8 milliard d’euros

  • La littérature générale au grand format représente à elle seule 26% du chiffre d’affaires devant la jeunesse (17%), la littérature poche (16%), la bande-dessinée (12%), les ouvrages pratiques (11%), les beaux-livres (6%), les guides touristiques et les cartes (6%), le parascolaire et les dictionnaires (5%) et l’Informatique (1%)

Ventes en ligne : un poids désormais significatif

  • Les ventes en ligne représentent désormais 9% des ventes totales de livres en valeur, et 8% des ventes en volume. Ce circuit se situe derrière les librairies indépendantes (40% des ventes en valeur), les grandes surfaces culturelles (31% des ventes en valeur) et la grande distribution (20% des ventes en valeur)
  • Le poids des ventes en ligne varie selon les marchés : plus élevé sur les sciences humaines et techniques (plus d’un ouvrage sur cinq est acheté en ligne), Internet représente déjà en 2010, 11% des ventes de romans et essais en grand format

2010 : une année pleine de surprises

  • Véritable phénomène de l’année 2010, le succès rencontré par Pierre Dukan, dont près de 2 millions d’ouvrages auront été vendus sur l’année. A noter que son ouvrage « Je ne sais pas maigrir » sorti en poche en mars constitue la meilleure vente de l’année.
  • « Métronome » de Lorànt Deutsch qui avait déjà créé la surprise en 2009, apparait cette année encore au palmarès des meilleures ventes (6ème position) et sa version illustrée, de loin la meilleure vente sur le marché des beaux livres, fait également partie du TOP 50 des meilleures ventes de l’année.
  • « Indignez-vous » de Stéphane Hessel, 2ème meilleure vente de l’année, aura également créé la surprise : après un démarrage timide lors de sa sortie en octobre, ses ventes se sont envolées en fin d’année. A noter que même au prix de 3€, aucun essai n’a jamais figuré devant un roman au palmarès Ipsos des meilleures ventes annuelles.

La littérature générale en grand format voit ses ventes progresser

  • Avec plus de nouveautés qu’en 2009 et une rentrée littéraire réussie, les ventes de romans et essais en grand format ont progressé cette année de 1% en volume
  • La fin de l’année aura quant à elle été mitigée avec des intempéries qui n’auront pas favorisé la fréquentation en magasin et l’absence de « grosse sortie » à l’approche des fêtes de Noel comme cela avait été le cas l’année passée
  • Meilleure vente 2010 : « Indignez-vous » de Stephane Hessel, au prix de 3 euros, qui a vu ses ventes s’envoler à la fin de l’année porté par les libraires. Parmi les meilleures ventes d’essais arrivent ensuite « Métronome » de Lorànt Deutsch qui avait déjà crée la surprise en 2009 et Florence Aubenas « Le Quai de Ouistreham » au coude à coude avec Jean d’Ormesson «C’est une chose étrange à la fin que le monde »
  • Coté romans, c’est Katherine Pancol qui arrive en tête avec « Les Ecureuils de Central Park sont tristes le lundi », suivie de Michel Houellebecq « La Carte et le territoire » (Goncourt 2010) et Guillaume Musso « La fille de papier ».

Le marché du pratique affiche cette année encore une forte croissance

  • La progression des ventes sur ce marché (+3% en volume) est principalement due au succès spectaculaire du célèbre nutritionniste Pierre Dukan dont les ouvrages se sont vendus à près de 2 millions d’exemplaires.
  • Si le marché des arts de la table continue à progresser sous l’impulsion des hypermarchés qui développent des exclusivités enseignes (coffrets et livres de cuisine à petit prix), le marché des coffrets qui avait connu en 2009 une forte croissance, semble montrer des signes de ralentissement.

Les autres marchés en revanche sont en retrait

  • Avec des romans et des essais grand format qui se sont bien vendus, les ventes de littérature au format poche accusent cette année un recul (-3% en volume). Le fonds surtout voit ses ventes fortement baisser (-5% en volume) alors que la nouveauté progresse sensiblement (+1% en volume)
  • La bonne tenue du marché de la jeunesse ne permet pas de compenser la baisse qui a suivi le succès phénoménal rencontrée par la saga « Twilight » de Stephenie Meyer en 2009 (- 6% en volume ; - 10% en valeur). Cette année encore, l’engouement autour de la bit-lit se confirme : plus d’un titre sur deux parmi les 10 meilleures ventes de romans en grand format est de la bit-lit.
  • Malgré une baisse des ventes de bande-dessinées (albums et mangas) de -6% en volume, l’augmentation du prix moyen sur les albums permet au marché de contenir la baisse de chiffre d’affaires (-2%)
  • Le marché des guides touristiques également est en recul suite à la forte baisse des ventes de guides d’hébergement et de restauration alors que les ventes des guides de voyages reprennent (+2%) tirées par le développement du marché des « courts-séjours »
  • La bonne tenue des ventes sur le marché des beaux-livres (0% en volume) est fortement liée au succès du « Métronome Illustré » de Lorànt Deutsch et doit être relativisée par l’intégration dans le panel en septembre des ventes des librairies de la RMN non suivies jusqu'à présent.

Sur les circuits physiques seuls (hors ventes en ligne), les ventes de livres affichent une baisse de - 2,7% en valeur et - 3,1% en volume

  • Un recul du chiffre d’affaires particulièrement marqué en librairies et en hypermarchés alors que le chiffre d’affaires dans les grandes surfaces culturelles progresse.
  • Il faut préciser que l’année 2009 comportait 53 semaines versus 52 semaines en 2010, ce qui a eu pour effet d’accentuer le niveau réel de la baisse

Pour toute information, merci de contacter :
Emmanuelle Godard, Directrice de clientèle, 01 41 98 94 31, emmanuelle.godard@ipsos.com

Fiche technique

Panel Livres Ipsos MediaCT : les données de ventes sont des estimations obtenues à partir des ventes réelles (ventes comptabilisées aux caisses des magasins), enregistrées en France métropolitaine, auprès d’un panel conséquent et représentatif des circuits de distribution de vente de livres neufs au détail : librairies de premier et de second niveau, grandes surfaces culturelles, grandes surfaces alimentaires et librairies en ligne. Il exclut les ventes réalisées à l’export et dans les Dom-Tom, les ventes aux grossistes et la VPC.

    Les ventes en ligne ayant été intégrées dans le panel en janvier 2010, les évolutions de marché communiquées ne prennent pas en compte les ventes en ligne

 

Ipsos MediaCT est la spécialisation d’Ipsos dédiée au marché convergent des médias, des contenus et des nouvelles technologies. Ipsos est un des principaux groupes mondiaux d’études par enquête. Présent dans 66 pays, Ipsos emploie 9 000 collaborateurs et réalise un CA d’un milliard d’Euros, dont 90% hors de France (Ipsos France, 35 rue du Val de marne, 75013 Paris. Site Web : http://www.ipsos.fr)