Visite de Donald Trump le 14 juillet : qu'en pensent les Français ?

Dans un contexte où le Président américain est non seulement impopulaire dans son pays, mais aussi à l’étranger, sa présence au défile du 14 juillet à Paris est toutefois globalement approuvée par les Français comme par les Américains. Des deux côtés de l’Atlantique, la traditionnelle alliance franco-américaine reste en effet forte, 100 ans après l’entrée des Etats-Unis dans la Première Guerre Mondiale aux côtés de la France. 


BIENVEILLANCE ENVERS EMMANUEL MACRON ET REJET DE DONALD TRUMP DES DEUX CÔTÉS DE L’ATLANTIQUE

Malgré leur arrivée au pouvoir récente, la popularité des deux dirigeants atteint des niveaux très différents. Emmanuel Macron, deux mois après son élection, bénéficie d’une certaine bienveillance des deux côtés de l’Atlantique : 44% des Américains et 43% des Français ont une bonne opinion du chef de l’Etat, contre respectivement 18% et 37% qui en ont une mauvaise opinion. Logiquement, près de quatre Américains sur dix (38%) n’ont pas encore d’opinion bien établie vis-à-vis du président de la République, mais ce chiffre atteint encore 20% en France.

Les sentiments sont nettement plus tranchés en ce qui concerne Donald Trump. Impopulaire dans son propre pays, où 60% en ont une mauvaise opinion (et même 44% une « très mauvaise »), le Président américain est encore plus largement rejeté en France : 83% des personnes interrogées ont un avis défavorable sur l’hôte de la Maison Blanche, contre seulement 6% qui portent un regard bienveillant. Si l’écart entre républicains (81%) et démocrates (13%) est sans surprise très large aux Etats-Unis, il faut noter qu’en France le soutien à Donald Trump plafonne au mieux à 27% (contre 60%) chez les sympathisants FN. 

L’INVITATION DE DONALD TRUMP AU DÉFILÉ DU 14 JUILLET EST APPROUVÉE PAR LES FRANÇAIS COMME PAR LES AMÉRICAINS

Les Américains sont globalement très enthousiastes quant à la présence de Donald Trump au « Bastille Day » : 77% d’entre eux jugent qu’Emmanuel Macron a bien fait de l’inviter, et 80% estiment qu’il a eu raison d’accepter cette invitation. Le sujet s’avère être un des rares sur lesquels républicains et démocrates sont sur la même longueur d’onde : ils sont respectivement 92% et 75% à estimer que Donald Trump a fait le bon choix en acceptant de venir à Paris pour le défilé du 14 juillet.

En France, les avis sont un peu plus partagés du fait du rejet dont souffre le Président américain : seuls 53% des Français estiment que Emmanuel Macron a eu raison de lancer cette invitation, un chiffre qui tombe même à 39% chez les sympathisants de gauche. Une majorité un plus nette (63%) juge en revanche que Donald Trump a bien fait de faire le voyage.

Reste que globalement, le fait que des soldats Français et Américains défilent ensemble le 14 juillet pour commémorer le 100ème anniversaire de l’entrée des Etats-Unis dans la Première Guerre Mondiale ne suscite pas de controverse : 79% des Français et 84% des Américains estiment qu’il s’agit d’une bonne chose, contre seulement 10% et 6% qui s’opposent à ce défilé. 

UNE RELATION TRANSATLANTIQUE ASSEZ BIEN PERÇUE, MAIS LES FRANÇAIS AFFICHENT UN CERTAIN SCEPTICISME VIS-À-VIS DE L’ALLIÉ AMÉRICAIN

L’arrivée au pouvoir d’un Donald Trump imprévisible et volontiers isolationniste a sans doute conduit une partie des Français à revoir leur jugement quant à la traditionnelle alliance entre les deux pays : seuls 40% des personnes interrogées estiment ainsi que « les Etats-Unis sont un allié fiable de la France », contre 41% qui sont d’un avis inverse. Les plus sceptiques sont les sympathisants de gauche (26%), alors que les proches du FN (64%) conservent en revanche leur confiance dans l’allié américain. De l’autre côté de l’Atlantique, on se montre toutefois moins sceptique, puisque 72% des Américains estiment que la France peut compter sur leur pays. Les démocrates, très méfiants envers leur Président, se montrent toutefois moins enclins à juger que Donald Trump mènera une politique en lien avec la France (66%) que les républicains (89%).

Enfin, 73% des Américains estiment ainsi que la France est un allié fiable pour les Etats-Unis, républicains (77%) et démocrates (76%) étant d’accord sur ce point : il ne reste donc plus rien de la crise irakienne de 2003 dans l’opinion publique américaine. Les Français ne sont pas en reste, puisque 57% d’entre eux jugent que leur pays reste fidèle à l’alliance américaine : même les sympathisants FN (63%) ou de gauche (55%) sont d’accord avec cette opinion.

Document associé :

Stéphane Zumsteeg

Directeur du Département Opinion et Recherche Sociale, Ipsos Public Affairs

Stéphane Zumsteeg

Directeur du Département Opinion et Recherche Sociale, Ipsos Public Affairs

Mathieu Gallard

Chef de Groupe, Ipsos Public Affairs

Commentez cet article :

Identifiez-vous et inscrivez-vous rapidement et gratuite pour commenter cet article

A la une en ce moment :