À 10 jours du 1er tour de la Présidentielle, quels sont les rapports de force et l'état d'esprit des Français ?

Ipsos / Sopra Steria se sont penchés pour Le Monde sur l'état d'esprit des Français à 10 jour du 1er tour de l'élection Présidentielle. La situation paraît totalement inédite...

À 10 jours du 1er tour de l’élection présidentielle, la situation paraît totalement inédite : les 4 principaux candidats se tenant dorénavant en 3 points. Marine Le Pen et Emmanuel Macron sont toujours en tête mais leur avance s’effrite (22% chacun, en baisse tous les deux de 2 points) alors que Jean-Luc Mélenchon poursuit sa progression (20%, +1,5) et que François Fillon regagne 1 point (19%).

Même si l’indécision d’une partie de l’électorat reste élevée, la part des personnes se déclarant sûres de leur choix de vote progresse : ils sont aujourd’hui 66% (+6 par rapport à notre précédente mesure réalisée du 7 au 9 avril) à considérer que leur choix est définitif (34 % pouvant encore changer d’avis). Dans le détail, cette fermeté du choix est plus élevée au sein des électorats de Marine Le Pen et de François Fillon qu’au sein de ceux d’Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon.

La tentation de l’abstention reste forte : seulement 2 Français sur 3 inscrits sur les listes électorales sont aujourd’hui certains d’aller voter le 23 avril (pour une participation nettement supérieure en 2012 et en 2007). Les personnes tentées par l’abstention invoquent avant tout le sentiment de déception que leur inspirent les hommes et les femmes politiques et le fait qu’ils ne croient plus en eux.

Stéphane Zumsteeg

Directeur du Département Opinion et Recherche Sociale, Ipsos Public Affairs

Stéphane Zumsteeg

Directeur du Département Opinion et Recherche Sociale, Ipsos Public Affairs

Federico Vacas

Directeur Adjoint du département Politique et Opinion, Ipsos Public Affairs

Commentez cet article :

Identifiez-vous et inscrivez-vous rapidement et gratuite pour commenter cet article

Les derniers commentaires :

Fricsam

Le 16/04/17 à 00h26

Etudiant en Master Mathématiques université de Tours, je vote Fillon.

A la une en ce moment :