71% des Français estiment être mal informés sur les maladies mentales

Selon l’OMS, d’ici 4 ans, 1 personne sur 5 sera touchée par un trouble mental, or les Français se déclarent très mal informés à ce sujet. Ipsos et la Fondation FALRET ont souhaité prendre le pouls des Français sur la santé mentale en réalisant un baromètre d’étude de leur perception. Le but de cette étude est de mobiliser l’opinion publique -dont les malades et les professionnels de la santé- pour libérer la parole et lutter contre les préjugés.

  • 71% des Français estiment être mal informés sur les maladies mentales
  • 61% des personnes interrogées pensent qu'il arrive plus souvent que les personnes souffrant de problèmes de santé mentale adoptent un comportement dangereux pour les autres [« que les personnes ne souffrant pas de maladie mentale »], renvoyant à la notion de stigmatisation.


Ces chiffres mettent d’une part en valeur que près de ¾ des Français souffrent d’un manque d’information sur ce que sont les maladies mentales, leurs symptômes, l’accompagnement dont les personnes atteintes peuvent bénéficier ainsi que les traitements existants. Ce premier chiffre est alarmant lorsqu’on le remet dans le contexte de l’impact pour la société qu’auront les maladies mentales en 2020.
Ils montrent aussi que les personnes souffrant de problèmes de santé mentale sont associées à des dangers pour la société et leur entourage ; nous sommes ici dans le registre des représentations générant une stigmatisation des individus.

Découvrez les résultats complets de cette étude :

Etienne Mercier

Directeur du département Politique et Opinion, Ipsos Public Affairs

Commentez cet article :

Identifiez-vous et inscrivez-vous rapidement et gratuite pour commenter cet article

A la une en ce moment :