L’environnement, les gestes de tri et l’emballage des produits alimentaires

Ipsos et Alliance Carton Nature ont réalisé une grande enquête auprès des Français sur l’environnement, les gestes de tri et l’emballage des produits alimentaires (production, achat et recyclage). Voici les principaux enseignements.

Les Français adhérent au tri des déchets et replacent ce geste dans le contexte plus global de la protection de l’environnement et de la préservation des ressources naturelles. La quasi-totalité des Français s’accordent à dire qu’il est désormais urgent de lutter contre l’épuisement des ressources naturelles de la planète (97%). Ils sont tout aussi nombreux à considérer le tri des déchets comme une solution aux différents risques environnementaux.

Cela se traduit dans les faits par de bons pratiques en matière de tri sélectif. 92% affirment le faire systématiquement ou régulièrement à la maison et 82% dans les lieux publics équipés pour le tri sélectif. Même sur leur lieu de travail, presque trois actifs sur quatre (73%) déclarent trier leurs déchets d’emballage. Leur niveau d’expertise en matière de tri sélectif est satisfaisant. Avec une note moyenne de 14/20 aux « quizz tri sélectif », les Français sont aujourd’hui des trieurs avertis et ce sur une large palette de déchets.

Si les Français sont compétents en matière de tri des déchets, ils n’ont cependant qu’une vision partielle du processus dans lequel il s’inscrit. En amont d’abord, concernant leurs pratiques d’achat, les Français s’attribuent la note moyenne de 5,7/10 pour leur capacité à choisir des produits emballés dans des emballages les plus respectueux de l’environnement. Une note toute relative lorsqu’on la compare à leur capacité à effectuer les bons gestes de tri (7,4/10). De la même manière, ils sont une large majorité à exprimer quelques hésitations pour identifier les emballages qui sont fabriqués avec des ressources renouvelables (61%). En aval ensuite, concernant ce que deviennent les déchets une fois triés, les Français se montrent tout aussi hésitants en s’attribuant la note moyenne de 5,3/10 pour évaluer leur connaissance de ce que deviennent les emballages qu’ils trient.

Au moment des courses alimentaires, l’emballage joue un rôle déterminant dans le choix des consommateurs. Ces derniers portent en priorité leurs attentes sur la capacité à conserver la fraicheur et le goût du produit (70%). Signe de la montée des préoccupations environnementale dans l’esprit des consommateurs, le deuxième élément cité porte sur la facilité à trier (54%). Un domaine dans lequel la brique alimentaire peut faire valoir ses atouts : pour 80% des personnes interrogées, la brique est un emballage qui se trie facilement.

Fiche technique :
Etude réalisée online du 07 au 14 septembre 2015, sur 2 413 personnes constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Etienne Mercier

Directeur du département Politique et Opinion, Ipsos Public Affairs

Vincent Dusseaux

Directeur d'études, Ipsos Public Affairs

Commentez cet article :

Identifiez-vous et inscrivez-vous rapidement et gratuite pour commenter cet article

A la une en ce moment :