Usages et pratiques de Twitter en France : focus sur les Twittos actifs

Le premier volet de l’enquête sur les usages et pratiques de Twitter en France, paru en avril 2013, révélait qu’aujourd’hui seuls 5% des Français détiennent un compte Twitter et l’utilisent. Si Twitter est devenu un outil incontournable, peu de Français se servent donc réellement de cet outil au quotidien. Le deuxième volet de l’enquête réalisée pour le pôle Aura Mundi de l’Argus de la presse s’intéresse plus spécifiquement à ces 5% de Twittos actifs. Qui sont-ils ? Quels sont leurs usages de Twitter ?

Qui se cache derrière les Twittos actifs

Si Twitter fait surtout parler de lui à travers les messages émis par des personnalités connues du monde politique ou médiatique, ces dernières ne représentent qu’une infime partie des Twittos. Au-delà de cette « élite », visible et emblématique, l’étude permet de déterminer plusieurs profils de Twittos, en fonction de l’utilisation qu’ils font de l’outil :

  • Les « suiveurs » (14%) : ces personnes ne font que lire des tweets, sans en émettre aucun. Pour eux, Twitter s’apparente surtout à un moyen d’information.
  • Les « intimistes » (36%) : ils émettent des tweets et utilisent donc l’outil plus activement, mais leurs messages sont destinés à un public restreint. Il n’y a pas chez eux de volonté de visibilité.
  • Les « chatteurs » (31%) : ils émettent des tweets à destination d’un public qu’ils souhaitent élargi, mais ne cherchent pas particulièrement à être influents.  
  • Les « influenceurs » (17%) : ils ont un usage beaucoup plus intense de Twitter puisqu’en émettant des tweets, ils cherchent véritablement à être visibles, à développer leur nombre de followers et donc à exercer une influence sur Twitter. Les hommes et les jeunes sont sur-représentés dans cette catégorie.  

Twitter : un media incontournable

Près d’un interviewé sur deux (45%) estime que Twitter est devenu un média indispensable ou nécessaire au quotidien. La même proportion (44%) reconnaît également que cet outil a changé la relation qu’il entretenait avec les médias. Les jeunes sont plus nombreux à insister sur ces aspects.

En fait, Twitter est devenu une source d’information à part entière. S’informer sur l’actualité en général (58%) ou sur un sujet particulier (48%) sont d’ailleurs les principales motivations pour utiliser Twitter.

Fiche technique :

Méthodologie : l’enquête Aura Mundi / L’Argus de la presse, réalisée par Ipsos/CGI a été menée par internet du 1er au 8 juillet 2013 auprès d’un échantillon représentatif de 500 Twittos actifs. La représentativité de l’échantillon est assurée grâce à la méthode des quotas : sexe, âge, profession de la personne de référence du ménage et région.

Etienne Mercier

Directeur du département Politique et Opinion, Ipsos Public Affairs

Emilie Rey-Coquais

A la une en ce moment :