Les animaux de compagnie en vacances : « Ils partent avec nous »

54% des personnes interrogées déclarent posséder un chien ou un chat. 29% d’entre elles possèdent un (ou plusieurs) chien(s), 38%  possèdent un (ou plusieurs) chat(s) à la maison.  11% des internautes ayant répondu à l’enquête n’ont pas de chien mais aimeraient en avoir un, contre 8% qui n’ont pas de chat mais souhaiteraient en avoir.
32% n’ont ni chien ni chat et ne souhaitent pas en avoir.

Des maîtres (ou futurs maîtres) responsables !

Globalement possesseurs de chiens ou de chats sont responsables et déclarent (à 73%) avoir pensé à l’organisation des vacances au moment d’adopter leur animal. Ceci est d’autant plus vrai des propriétaires de chiens (77%) que de chats (71%)…

Assez logiquement, il est plus facile de faire garder son animal lorsque c’est un chat (69%) que lorsque c’est un chien (46%). Et tandis que 54% des propriétaires canins partent avec leur animal de compagnie, ils ne sont que 31% chez les propriétaires de félins.

Les vacances avec son animal de compagnie représentent un vrai casse-tête pour 45% des internautes interviewés, une corvée pour 14% d’entre eux. Mais pour 41% d’entre eux, partir en vacances avec un chien ou un chat est un plaisir, plus marqué auprès des possesseurs de chiens (60%) que de chats (50%).

Sans grande surprise, le fait d’avoir à organiser le « mode de garde » pendant les vacances pour son animal de compagnie (à plus forte raison s’il s’agit d’un chat) demeure un souci.

 

Un effort attendu chez les professionnels du tourisme

Les lieux de vacances sont souvent vus comme insuffisamment adaptés  pour l’accueil des animaux. 78% des personnes interrogées le déclarent. Cette proportion reste identique chez les possesseurs de chiens ou de chats.

Les pistes d’amélioration les plus attendues parmi celles proposées concernent l’accueil sur les lieux-mêmes des vacances

  •  Une meilleure information sur les conditions d’accueil des animaux sur les lieux de vacances (34%)
  •  Le souhait que les animaux de compagnie soient les bienvenus dans les lieux publics (plages, parcs etc.…) (28%).  

 

Des vecteurs de sensibilisation traditionnels

A une très forte majorité, la voiture reste le moyen de transport le plus utilisé chez ceux déclarant partir en vacances avec leur animal (75%), le train reste assez marginal (3%), 21% des personnes interrogées renonçant à prendre leur animal en vacances avec eux.

Enfin, c’est auprès de leur vétérinaire (40%) ou bien directement sur internet (19%) que les possesseurs de chiens ou de chats vont chercher des conseils avant leur départ en vacances. 

 

Frédérique Ramondou

Directrice de Clientèle, Ipsos Observer

A la une en ce moment :