Baromètre de la STIM' : vers une incentive 2.0

Alors que 2/3 des entreprises mettent en place des opérations de stimulation, motivation ou fidélisation en interne ou à l’externe, Ipsos et Edenred France ont souhaité analyser leurs comportements en la matière afin de mieux comprendre leurs attentes.

À QUI PROPOSE-T-ON DES INCENTIVES ?

Les objectifs des opérations d’Incentive sont variés :

  • Fidéliser ses clients
  • En attirer de nouveaux
  • Animer son réseau de distributeurs
  • Motiver ses salariés
  • Ou encore accompagner un lancement produit


Et les entreprises ne lésinent pas sur les moyens pour assurer le succès d’une opération de stimulation : elles sont prêtes à investir entre 15 et 25% du budget dans les outils de communication, de gestion, d’animation, qu’ils soient on-line (e-mails, plateformes web) ou off-line (plaquettes, courriers).

UNE FORTE DEMANDE SUR LA MISE EN PLACE ET L’ACCOMPAGNEMENT DE CES DISPOSITIFS

Plus d’1/4 des grands comptes interrogés dans le cadre de l’étude ont recours à des prestataires extérieurs pour les aider dans la mise en place et le suivi de leurs opérations.

Les dirigeants d’entreprise sont fortement en demande d’innovation en matière de récompense et attendent un accompagnement dans ce choix.

Le dispositif doit être clé en main : conception, solutions techniques, conseil et accompagnement dans la mise en place et l’animation des opérations… afin que la mécanique soit irréprochable et que tous les leviers soient activés.

LES CADEAUX PLÉBISCITÉS

Le chèque cadeau multi-enseignes a toujours la préférence des entreprises. Grâce au réseau d’enseignes accessibles, il est synonyme de pouvoir d’achat et de liberté. Il est la récompense incontournable, adaptée à toutes les cibles, facilement distribuable et partageable.

Le cadeau en revanche conserve la 2ème place du podium. Il est en effet privilégié par les entreprises soucieuses de véhiculer une bonne image de marque et de donner une dimension plus « affective » à la récompense.

Les nouvelles technologies font elles aussi partie intégrante des sélections : il faut proposer les dernières tendances high tech. Demain, les objets connectés seront incontournables.

Le cadeau doit surtout faire rêver : même les plus traditionnels ont la cote dès lors que la sélection est haut de gamme et personnalisée.

LA DÉMATÉRIALISATION DES INCENTIVES

Depuis quelques années, les programmes de stimulation ou de fidélisation se déclinent sur le web : près de 60% des entreprises sont séduites par des récompenses dématérialisées.

L’Incentive est devenue 2.0 et les plateformes facilitent la gestion des campagnes et des récompenses ; le catalogue cadeaux devient online.

Pour les e-consommateurs, cartes cadeaux et chèques cadeaux électroniques donnent accès à des millions de références sur le web. Dispositifs online, e-catalogues et dotations dématérialisées dessinent une offre 100% numérique qui séduit de plus en plus d’entreprises à la recherche de solutions ou de services différenciants.


Fiche technique :
Enquête menée par téléphone auprès d’un échantillon de 504 Directeurs Marketing, Commerciaux, Achats, Ressources Humaines. Le critère « effectif de l’entreprise » a été déterminant pour définir un échantillon représentatif de la cible (24% des entreprises interrogées ont moins de 50 salariés et 76% plus de 50 salariés).

Julia Pironon

Directrice de clientèle, Ipsos LEAD

Commentez cet article :

Identifiez-vous et inscrivez-vous rapidement et gratuite pour commenter cet article

A la une en ce moment :